ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2018


L’Assemblée Générale de l’Union des Délégués Départementaux de l’Education Nationale s’est  tenue le Samedi 13 octobre 2018, dans la salle Canigou du Conseil départemental,  30 rue Pierre Bretonneau à Perpignan.

  • A 10 h,  Carmen ESCLOPÉ, présidente de l’Union des délégués départementaux de l’Education Nationale, ouvre la séance, après vérification du quorum nécessaire.
  • A la tribune sont présents, Carmen ESCLOPÉ présidente départementale, Marie-Pierre SADOURNY, DDEN, conseillère départementale, présidente de la commission éducation-collèges, Luce FARGEOT et Roger MORET, vice-présidents, ainsi que Claude PÉNOT et  Henri MONTÉS, secrétaire de l’association.

Carmen ESCLOPÉ adresse ses remerciements pour leur  présence,  à Toussainte CALABRÈSE, vice-présidente du Conseil départemental et à Marie-Pierre SADOURNY, conseillère départementale,  présidente de la commission éducation-collèges, représentant  Hermeline MALHERBE, présidente du Conseil départemental, ainsi qu’à l’ensemble des DDEN présents.

Après un hommage appuyé aux délégués départementaux décédés au cours de l’année, une minute de silence a été observée à leur mémoire. Les familles des disparus ont été associées à  cet émouvant hommage.

Conformément à l’ordre du jour adressé à chacun des membres de l’association, l’assemblée générale s’est articulée autour de 3 axes majeurs :

1. Rapports relatifs à la vie de l’association

2. Interventions et questions diverses

3. Fonctionnement de l’association.

1. Vie de l’association. 

C’est au secrétaire, Henri MONTÈS, qu’est confiée la tâche de donner lecture du rapport d’activité.

D’emblée, l’accent est mis sur l’importance des fonctions institutionnelles confiées à chaque DDEN au sein de son école de rattachement.

Henri MONTÈS décline ensuite les différentes manifestations  organisées au cours de l’année avec quelques temps forts, comme la Journée sécurité vélo, les Journées du Patrimoine, la Nuit des musées,  ou encore Couleurs culture.

Il insiste tout particulièrement sur les travaux qui ont marqué l’Université d’été des DDEN, le 31 août dernier, à Ille-sur-Têt. 4 thèmes majeurs ont présidé à l’ordre du jour de cette matinée de travail, à savoir : la laïcité, la mixité sociale, les missions du DDEN et le fonctionnement du Musée.

Les animateurs des ateliers et les participants sont vivement remerciés pour la richesse et la qualité de leurs travaux.

On peut retrouver le compte rendu de tous ces événements  sur  le blog du musée créé par Alain MONTI, DDEN, à l’adresse suivante : museeecole66.fr 

Chargée du rapport moral, Carmen ESCLOPÉ rappelle que l’association enregistre de nombreuses démissions en raison de l’âge et de maladies. Quelques démissions ont d’autre  part été enregistrées en raison de l’obligation  désormais faite à chaque DDEN d’être en charge d’une école, ce qui est la base même de nos missions.

Parallèlement, 10 nouveaux DDEN sont venus grossir nos rangs. Cependant, toutes les écoles ne seront pas pourvues. Carmen ESCLOPÉ annonce le lancement d’une campagne de recrutement. Un article paru le 13 octobre 2018 dans la presse locale confirme  cette initiative.

Le rapport financier est présenté par Christiane MAILLOL. Après avis des commissaires aux comptes, quitus est accordé à la trésorière, pour sa saine gestion financière de l’association.

C’est  à l’unanimité que l’assemblée approuve les 3 rapports.

2. Interventions et questions diverses

Les activités du musée de l’école

C’est Jean-Marie FOSSE qui s’est attelé à la présentation des activités du Musée de l’école dont il a la responsabilité.

 Plus de 4000 personnes y ont été accueillies d’octobre 2017 à juin 2018, se répartissant  ainsi :

– 56 écoles dont 4 écoles privées (Perpignan et Toulouges) ,11 écoles de Perpignan,15 écoles de villages appartenant à l’Agglo Perpignan- Méditerranée et 25 écoles hors agglo.

Ce qui correspond à l’accueil de 128 classes, totalisant environ 3200 enfants et 260 accompagnants.

Mais aussi un public diversifié  ainsi constitué :

– une centaine d’adultes répartie sur 10 établissements ou associations, seniors d’EHPAD, MJC ou centre de loisirs, voire du personnel de mairie ;

– les visiteurs des Journées du Patrimoine, de la Nuit des musées ;

– les jeunes du Service Civique ou ceux participant à d’autres réunions.

  A cette occasion, Jean-Marie FOSSE tient à attirer, de nouveau, l’attention du Conseil départemental sur la nécessité de l’inscription du musée de l’école sur les sites du Conseil départemental. Ce dispositif permettrait  aux  écoles de village qui ne cotisent pas au SIST, de bénéficier d’un transport gratuit. En effet, en 2018, 4 villages appartenant à l’Agglo mais pas au SIST, et 17 villages hors agglo n’ont pas bénéficié de la dite gratuité.

Jean-Marie FOSSE renouvelle ses remerciements aux animateurs dont l’activité ne se réduit pas au seul accueil des visiteurs et à l’animation des groupes.

Il rappelle à ce propos,  que l’équipe a été aussi très présente pour le Centre Documentaire : tri, enregistrement, rangement des documents et des appareils offerts par des particuliers. Il souligne, non sans une grande fierté, que ce patrimoine ne cesse de s’enrichir jour après jour.

Concernant le déménagement de l’ancien musée  et l’aménagement prévu au collège Pons, Jean-Marie FOSSE s’appuie sur de nombreuses photos pour expliquer les conditions du départ précipité  du 3 rue Côte-St- Sauveur, tout en soulignant la bonne gestion du déménagement ; il précise que le matériel est aujourd’hui entreposé dans un dépôt sécurisé du Conseil Départemental qui a parfaitement assuré les navettes entre les 2 lieux .

Le nouveau musée se situera donc au Collège Pons, juste derrière le stade Aimé Giral, dans des bâtiments qui accueillent aujourd’hui l’infirmerie et un atelier. Ces locaux devront d’abord être transférés dans d’autres bâtiments avant que les travaux d’aménagement du Musée puissent commencer.

Le Musée sera indépendant du Collège et sécurisé. Les bus pourront facilement déposer les classes sur un emplacement qui leur sera réservé près de l’entrée. De même, est prévu un parking destiné aux véhicules des animateurs et des visiteurs.

Durant  l’été,  un  travail de réflexion a été mené  avec les services du Conseil départemental sur l’aménagement de ces locaux.

Dans l’attente de la réouverture du musée,  la principale du collège PONS a bien voulu mettre à notre disposition une salle de classe pouvant accueillir l’ensemble de nos réunions.

Comme suite aux   travaux de l’Université d’été,  il est convenu de travailler principalement dans 2 directions :

– Tous les vendredis après-midi, à partir du 9 novembre, les DDEN seront accueillis à l’école primaire de PONTEILLA  pour la remise en état  d’un certain nombre de machines audio-visuelles : passe-vues, tourne-disques, gramophones, projecteurs diapos, projecteurs super 8 et 16 m/m, imprimantes à stencils alcool, le tout étant susceptible d’être exposé dans le nouveau musée.

Dans cette perspective, Jean-Marie FOSSE envisage également d’organiser des réunions avec pour double objectif de :

– faire renaître, le moment venu,  une salle de classe et aménager le musée ainsi qu’un centre documentaire ;

– faire coïncider les 10 ans du musée de l’école avec son inauguration dans ses nouveaux atours.

Roger MORET, vice- président, dresse, quant à lui, le bilan annuel de l’ADATEP, bilan très positif puisque près de 4000 élèves ont été concernés. En dépit de ces bons résultats, Roger MORET déplore, toutefois, le manque de civisme des enfants dans les cars scolaires et la carence d’informations dont disposent les enseignants en cas de problème au cours d’un transport.

Présenté par Claude PÉNOT, le rapport qui s’ensuit concerne la restauration scolaire.  Les expériences qu’il a développées  au sein des cantines scolaires étayent un bilan  positif aussi bien dans la quantité que dans la qualité des repas distribués. Claude PÉNOT souligne par ailleurs la bonne collaboration avec les institutions dont le Conseil Départemental à l’initiative de la construction d’un nouvel établissement de préparation  à Millas. En conclusion, Claude PÉNOT invite  d’autres DDEN à s’impliquer dans cette activité d’importance pour le bien-ête des élèves.

Madame SADOURNY, conseillère départementale,  tient tout d’abord à souligner l’engagement fort du Conseil Départemental en matière de développement du territoire et des infrastructures notamment concernant les collèges. Madame SADOURNY ajoute que la collectivité territoriale est présente auprès des jeunes et des DDEN dans tous les domaines  de l’éducation ainsi que sur les politiques culturelles et sportives.

S’agissant du musée de l’école et des conditions du déménagement, Madame SADOURNY confirme l’engagement du Conseil départemental à le reconstruire dans les délais et conditions prévus.

Pour ce qui est de la restauration scolaire, Madame SADOURNY remercie Claude PÉNOT et son équipe pour la qualité de leurs interventions et la ferveur  de leur engagement à faire avancer les dossiers sur lesquels ils sont consultés. Dans ce cadre, Madame SADOURNY propose de réfléchir collectivement à l’organisation d’une visite et d’un  déjeuner  au sein de la cuisine collective de Millas.

Sensible  à l’intervention de Roger AGUILLO relative aux distinctions à décerner aux délégués départementaux de l’Education Nationale à l’origine de la création du musée de l’école, Carmen ESCLOPÉ indique que les honneurs seront rendus à Emilienne CHAGNON, à la faveur  de l’inauguration du nouveau musée.

3. Le fonctionnement de l’association.  

La présidente remercie tous les intervenants et ouvre la troisième partie de l’Assemblée Générale, relative au fonctionnement de l’association et notamment l’élection d’un nouveau Conseil d’Administration.

Comme le prévoient les statuts, 5 postes sont à renouveler : Joseph PASTOR, Robert PIQUET, Christiane MAILLOL, Carmen ESCLOPÉ, Dany LAURENT.

Deux autres postes sont à pourvoir : celui d’Hélène SARRAOUY décédée, et celui de Pascal FARINES, démissionnaire.

Après avoir présenté individuellement leur profil, les candidatures des DDEN  au nouveau Conseil d’Administration sont soumises  au vote de l’assemblée générale qui les valide à l’unanimité.

Les membres du Conseil d’Administration élus sont donc (par ordre alphabétique) :

Pierre BARCELO, Marie-France BOUSSU, Carmen ESCLOPÉ, Luce FARGEOT, Jean-Marie FOSSE, Michel HUGÉ, Dany LAURENT, Bernard LARESCHE, Christiane MAILLOL, Henri MONTÈS, Alain MONTI, Roger MORET, Michèle NAVAS, Claude PÉNOT, José SOLER

Un premier Conseil d’Administration s’est tenu avant  le repas, pour élire le Bureau. (Voir dans la rubrique « ORGANIGRAMME »)